Immobilier bas carbone : hausse des labels accordés en 2020

Alors que la nouvelle réglementation environnementale doit entrer en vigueur début 2022, l’association BBCA récompense, depuis 2016, les bâtiments qui font preuve d’une exemplarité de leur empreinte carbone. En 2020, 27 opérations immobilières ont obtenu le label BBCA contre 23 en 2019.

Label BBCA : le bas carbone avant la RE2020

L’association pour le développement du bâtiment bas carbone (BBCA) a été créée en 2015. Elle regroupe les principaux acteurs de la construction tels que des promoteurs immobiliers, des collectivités, des aménageurs, des constructeurs, des architectes, des bureaux d’études ainsi que des investisseurs.

En 2016, elle lance le label BBCA qui récompense « l’exemplarité de l’empreinte carbone du bâtiment sur les trois phases de son cycle de vie construction-exploitation-fin de vie ». Dès 2017, elle expérimente le label E+C- (Energie positive- Réduction carbone) qui préfigure la prochaine réglementation thermique. Pour rappel, il s’agit de la réglementation thermique 2020 (RT2020), également qualifiée de réglementation environnementale 2020 (RE2020). Prévue initialement pour entrer en vigueur en juillet 2021, en lieu et place de la RT2012, la nouvelle réglementation sera finalement applicable à partir du 1er janvier 2022, conformément à l’avis rendu par le Conseil supérieur de la construction. Jusqu’en 2031, les bâtiments neufs devront ainsi se conformer à ces nouvelles exigences en matière de normes de construction, qui feront la part belle à la sobriété énergétique et qui imposeront de nouveaux seuils d’émissions de carbone.

L’association BBCA est présidée par Stanislas Pottier, Directeur de l’investissement responsable de la société française de gestion d’actifs, Amundi.

27 projets labellisés bas carbone en 2020

Le 26 janvier dernier, l’association BBCA a dévoilé « Le nouveau Palmarès BBCA 2020 des maitres d’ouvrage bas carbone français ».  Il regroupe 27 opérations immobilières ayant obtenu le label bâtiment bas carbone, contre 23 l’année précédente. Au total, ces opérations portent sur 41 bâtiments qui s’étendent sur 145 000 m². 10 opérations concernent de l’immobilier résidentiel et 17 du tertiaire. Parmi les acteurs les plus actifs, l’association BBCA cite Nexity, Woodeum-WO2 et Icade, promoteurs porteurs de 52 % des projets labellisés. 

Mais les collectivités aussi, peuvent s’illustrer dans la construction bas carbone. À l’image du centre de loisirs de la communauté d’agglomération du Sicoval à Castanet-Tolosan (Occitanie). Un projet qui accueillera 300 enfants âgés de 3 à 12 ans, dans un bâtiment à énergie positive et qui émettra peu de carbone (label E4C2). Plus au nord, le Conseil départemental de la Gironde pilote la reconstruction à neuf du collège Jacques Ellul, implanté dans le quartier de la Benauge, sur la rive droite de Bordeaux. Un bâtiment au « système constructif associant les qualités du béton à la sobriété du bois » précise l’association BBCA. Les travaux devraient être achevés en fin d’année scolaire pour permettre l’accueil de 800 élèves à la rentrée de septembre.

Alexandre LAMARCHE – Groupe Serenity

Partager cette annnce